Lev Vygotski aujourd'hui

Texte intégral: 

C’était au début du 21e siècle lorsque la Faculté d’Éducation de l’Institut Supérieur de Pédagogie de l’Institut Catholique de Paris a convié la communauté universitaire à un colloque portant sur « La pensée de Lev Vygotski et ses implications pour la pédagogie contemporaine ». Organisée parBritt-Mari Barth et le groupe de recherche qu’elle a dirigé pendant plusieurs années, le Laboratoire de Recherche pour le Développement Socio-Cognitif (LAREDESCO), cette journée d’étude visait à réfléchir sur les manières d’articuler recherche et intervention pédagogique, question centrale partagée par le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES).

Le principal conférencier de cette journée fut James Wertsch, professeur à l’Université Washington à St. Louis (MO) qui, à l’époque, était un des pionniers états-uniens à chercher à comprendre et à approfondir les idées apportées par Vygotski à propos notamment du langage sous la perspective socioculturelle. James Wertsch assura ainsi la conduite de la journée en tant que médiateur de la perspective historico-culturelle de Vygotski et prononça la conférence de clôture. Il fut chargé d’interagir avec les intervenants dont les présentations ont permis de riches échanges sur la pensée de Vygotski et de ses implications dans des milieux et pratiques variés (en France) : éducation spécialisée, adaptation scolaire, milieux scolaires populaires, analyse des médiations dans des crèches, à l’école maternelle, au collège (en classe de Sciences de la Vie et de la Terre et en classe de mathématiques).

En ce début de siècle, l’œuvre de Vygotski, considérée inachevée par sa mort prématurée à 38 ans, était encore en partie inexplorée dans le monde francophone. Depuis ces années-là, la traduction de son œuvre et les travaux qui prolongent sa perspective se sont multipliés et son héritage est vivant. En témoigne, au sein du CRIRES, le titre de sa revue internationale et la parution de son récent numéro spécial Contemporary Russian Contributions to Vygotsky’s Heritage.

La diversité des travaux (et de ses interprétations, comme le soulève Wertsch) portant sur Vygotski soutient la pertinence de proposer une réédition de ses actes et de le faire en libre accès. De plus, pour clôturer les actes, Britt-Mari Barth avait assuré la publication d’un dernier texte qui mérite également d’être diffusé puisqu’il s’agit de la traduction en français d’un aperçu de la vie de Lev Vygotski écrit par sa fille, Ghita Vygotskaïa. 

C’est donc avec grand plaisir que le CRIRES rend ces actes accessibles à un large public à travers les Livres en Ligne. Cette publication ouvre la voie aux publications des membres collaborateurs d’ISCAR qui pourront le faire sur le NID•NEST du site.

Je tiens à remercier chaleureusement la générosité du professeur François Moog, Doyen de l’Institut Supérieur de Pédagogie - Faculté d’éducation de l’Institut Catholique de Paris et de Britt-Mari Barth, professeure émérite de cette même institution, pour leur accord de reproduction de ces actes de colloque.

Nous nous réjouissons de cette collaboration.

Marie-Claude Bernard
Université Laval – Présidente des LEL du CRIRES

Auteur(s): 
Catégorie: