Guide d'activités technocréatives pour les enfants du 21e siècle

Le « Guide d’activités technocréatives pour enfants du 21e siècle » propose 15 activités intégrant différents usages créatifs des technologies pour l’apprentissage dans plusieurs domaines, en plus de pistes d’évaluation concrètes pour les compétences du 21e siècle. 

Le jeu en contextes éducatifs pendant la petite enfance

Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) est heureux d’offrir aux intervenantes et intervenants auprès des jeunes enfants, soient-ils professionnels, parents, étudiants en éducation ou autres, ces actes d’un colloque ayant porté sur le jeu à travers son volet d’activité « Livres en ligne du CRIRES » (LEL).

Enseigner et apprendre en réseau

Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) est heureux d’offrir aux lectrices et lecteurs intéressés le volume Enseigner et apprendre en réseau à travers son volet d’activité « Livres en ligne du CRIRES » (LEL).

Intergenerational learning, life narratives and games - SGISS 2015 Proceedings

Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) est heureux de présenter les actes de l’École d'été intergénérationnelle Jeux et Apprentissages (#SGISS15) publiés en libre accès dans le volet « Livres en ligne du CRIRES » (LEL).

L’école communautaire entrepreneuriale consciente

L’école communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC) est un modèle d’école pensé pour les défis du XXIe siècle dont la prétention est de pouvoir être dupliqué dans n’importe quelle école publique ou privée, aux niveaux primaire, secondaire, professionnel et collégial. Une soixantaine d’initiatives d’ampleur variable à travers le monde ont été recensées aux fins de comparaison avec l’ECEC et trois angles complémentaires (les systèmes-écoles, les écoles à vocation particulière et les initiatives axées sur l’entrepreneuriat) ont été adoptés pour ce faire.

Résilience assistée, réussite éducative et réadaptation

La recherche sur la résilience a connu un développement remarquable, comme en témoignent les nombreuses publications dans le domaine au cours des dernières décennies. La résilience caractérise une personne ayant vécu ou vivant un événement à caractère traumatisant ou de l’adversité chronique, qui fait preuve d’une bonne adaptation. De plus, le fait de surmonter les difficultés occasionnées par le traumatisme ou la situation d’adversité génère chez la personne un sentiment de confiance en ses capacités et en l’avenir. Cette manière d’envisager l’avenir de façon positive malgré l’adversité nous ramène aux origines du mot résilience, un dérivé du latin resilientia qui signifiait : la manière dont l’écho rebondit.

Le rapport aux savoirs : une clé pour analyser les épistémologies enseignantes et les pratiques de classe

Comment la problématique du rapport au savoir, et plus précisément des « rapports aux savoirs », peut-elle faciliter l’analyse du lien, d’une part, avec les perspectives épistémologiques des modèles d’enseignement et, d’autre part, avec les pratiques enseignantes ? Sous cette optique, cette problématique nous semble constituer une « clé », une manière de s’introduire dans l’analyse des perspectives épistémologiques qui modèlent les approches pédagogiques en classe, ainsi qu’une façon permettant de comprendre le sens que les élèves donnent à leur apprentissage dans différents domaines disciplinaires.