Rapports

Rapport final : Réaliser une étude de cas multiple qui vise à affiner les connaissances sur l'usage pédagogique ou didactique de la programmation dans les écoles du Québec

 

S’inscrivant dans une mouvance internationale, au Québec, l’apprentissage de la programmation informatique textuelle ou visuelle par les élèves prend de l’expansion.


Dans le cadre du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur (Plan d’action), une mesure porte sur le développement de l’usage   pédagogique de la programmation dans les écoles. Il est visé qu’à la fin de la période couverte par le Plan d’action (2020-2021), la programmation informatique   soit utilisée à des fins pédagogiques dans la majorité des écoles primaires et secondaires du Québec.

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) ne disposant pas d’un portrait précis sur l’état de l’enseignement de la programmation informatique dans les écoles primaires et secondaires du Québec a mandaté la chercheure du CRIRES Sylvie Barma pour documenter neuf cas représentatifs de l’état de la question. À la lumière des analyses des cas, ce rapport de recherche propose des actions optimales à poser pour favoriser la croissance de l’usage pédagogique de la programmation informatique dans les écoles du Québec.

Sylvie Barma

L’école communautaire entrepreneuriale consciente

L’école communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC) est un modèle d’école pensé pour les défis du XXIe siècle dont la prétention est de pouvoir être dupliqué dans n’importe quelle école publique ou privée, aux niveaux primaire, secondaire, professionnel et collégial. Une soixantaine d’initiatives d’ampleur variable à travers le monde ont été recensées aux fins de comparaison avec l’ECEC et trois angles complémentaires (les systèmes-écoles, les écoles à vocation particulière et les initiatives axées sur l’entrepreneuriat) ont été adoptés pour ce faire.