Livres en Ligne (LEL) du CRIRES

 

Les livres en ligne (LEL)) du CRIRES sont offerts gratuitement aux personnes qui s'intéressent à différentes questions qui ont trait à la réussite scolaire. Les auteur-e-s sont principalement des chercheures et des chercheurs du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire (CRIRES).  Les chercheur-e-s du réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange Recherche et Intervention sur la SCOlarité: Persévérance et réussitE)  y contribuent aussi. 

Nous avons le plaisir de vous annoncer :

La publication de deux ouvrages collectifs à l’été 2020 :

De plus, le renouvellement des publications de travaux étudiants des cycles supérieurs en sciences de l’éducation sous l’onglet « Essais » de LEL du CRIRES ! Ses contributions d’étudiants et d’étudiantes, en lien avec la réussite éducative, sont supervisées par un professeur ou une professeure et font partie d’un recueil collectif étudiant. Le premier, dirigé par Sylvie Barma avec le soutien de Mélanie Gauthier, s’intitule :

Nous accueillons avec plaisir ces travaux et nous en souhaitons une bonne lecture !    

                                                    

 

Marie-Claude Bernard

Université Laval – Présidente LEL du CRIRES

Oeuvres récentes

 

 

Oeuvres par date de publication

 

 

Le développement de la pensée algébrique à l'école primaire et au début du secondaire. Recherches et perspectives curriculaires

Cet ouvrage regroupe des contributions de chercheurs et chercheuses membres de l’Observatoire International de

L’analyse de données d’apprentissage pour soutenir les interventions pédagogiques

Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) a le plaisir de mettre en ligne en libre accès un nouveau guide pédagogique portant sur « L’analyse de données d’apprentissage pour soutenir les interventions pédagogiques ». Les autrices, Séverine Parent et Michelle Deschênes, respectivement membre régulière du CRIRES et étudiante du CRIRES, revoient le modèle proposé par Victoria L. Berhnardt (professeure émérite au College of communication and Education à l’Université d’État de Californie, Chico et directrice de Education for the Future, une initiative à but non lucratif de la même Université) pour améliorer l’apprentissage des élèves au primaire et au secondaire. Ce guide s’adresse aux intervenants et intervenantes de ces ordres d’enseignement, ainsi qu’à ceux et celles du postsecondaire. Les données d’apprentissage pouvant guider les décisions sont nombreuses et proviennent de sources variées.

Quand les citoyen.ne.s soulèvent la poussière: La controverse autour de la poussière métallique à Limoilou

Ce livre (publié en 2015) éclaire l’engagement de citoyens et citoyennes dans la documentation d’une situation qui les inquiète dans leur lieu d’habitation : à l’automne 2012, de la poussière rouge se retrouve dans l’arrondissement de la Cité-Limoilou (Québec). Son auteure, Chantal Pouliot, dont les travaux de recherche s’intéressent à documenter des controverses socioscientifiques, a suivi le déroulement de cette affaire en focalisant les initiatives citoyennes. Elle considère, à l’instar de Désautels (didacticien des sciences) et de Latour (sociologie des sciences), que l’intégration des controverses en cours de sciences permet de situer les savoirs scientifiques comme des constructions sociales situées dans un contexte qui n’est pas « désincarné » des enjeux politiques et économiques.

Retour d’expérience des enseignants sur le projet Code MTL

Dans le cadre du projet « Code MTL », les chercheuses Margarida Romero et Sylvie Barma ont préconisé une approche basée sur la programmation créative. Cette approche considère la programmation comme une démarche visant à engager les élèves, tout d’abord, dans une démarche critique, empathique et créative de résolution de problèmes d’une certaine complexité et authenticité. Elle vise ensuite à les rendre responsables de la création d’une solution techno-créative, qui peut faire appel à l’usage des stratégies et des processus des sciences informatiques, pour la création d’une ou plusieurs solution(s). Ce rapport présente les attentes et les motivation des enseignants qui ont participés aux ateliers Code MTL comme leurs perceptions sur la formation à la programmation créative.

CodeMTL : Rapport d’analyse des données collectées avant et après projet

La programmation à l’école est devenue une tendance mondiale et, dans ce contexte, le Québec a fait état d’un plan ambitieux qui s’est accompagné de différentes initiatives d’accompagnement des enseignants·es comme CodeMTL. L’apprentissage de la programmation informatique à l’école est une voie qui se confirme comme pratique pédagogique dans différents milieux scolaires au Québec. Dans ce contexte, le projet CodeMTL a pour objectif de former les enseignants·es à une approche créative de la programmation (Romero, 2016), mais également à la robotique pédagogique et aux approches qui rejoignent l’approche techno-créative et de fabrication numérique (Barma, Romero & Deslandes, 2017; Kamga, Romero, Komis, & Mirsili, 2017).  Pour évaluer le déroulement de ces ateliers, Barma et Romero ont mis en place une démarche d’évaluation en 2017 qui s’est poursuivie jusqu'en 2019. Ce rapport présente les résultats des ateliers CodeMTL à partir des auto-évaluations de compétences liées à l’apprentissage de la programmation. 

Les voies du récit : Pratiques biographiques en formation, intervention et recherche

Les récits de vie sont bien connus en recherche. Ils permettent de construire une vision fine et subtile du monde vécu, de la société vue de l’intérieur. Mais ils sont utilisés dans bien d’autres milieux, notamment en formation professionnelle, dans des interventions visant la transformation sociale ou dans le champ de l’éducation. Les seize chapitres de cet ouvrage proposent d’explorer de tels usages des pratiques biographiques et autobiographiques dans des contextes variés. Les auteurs et les autrices, venant des deux côtés de l’Atlantique (Suisse, Pologne, France, Allemagne, Portugal, Cameroun, Gabon, Brésil et Canada), témoignent ainsi de la diversité et de la fécondité de ces pratiques. Cet ouvrage est le fruit d’un partenariat de trois années entre l’Université de Basse-Silésie (Pologne), l’Université de Tours (France) et l’Université Laval (Québec, Canada).