Résilience assistée, réussite éducative et réadaptation

La recherche sur la résilience a connu un développement remarquable, comme en témoignent les nombreuses publications dans le domaine au cours des dernières décennies. La résilience caractérise une personne ayant vécu ou vivant un événement à caractère traumatisant ou de l’adversité chronique, qui fait preuve d’une bonne adaptation. De plus, le fait de surmonter les difficultés occasionnées par le traumatisme ou la situation d’adversité génère chez la personne un sentiment de confiance en ses capacités et en l’avenir. Cette manière d’envisager l’avenir de façon positive malgré l’adversité nous ramène aux origines du mot résilience, un dérivé du latin resilientia qui signifiait : la manière dont l’écho rebondit.

Le rapport aux savoirs : une clé pour analyser les épistémologies enseignantes et les pratiques de classe

Comment la problématique du rapport au savoir, et plus précisément des « rapports aux savoirs », peut-elle faciliter l’analyse du lien, d’une part, avec les perspectives épistémologiques des modèles d’enseignement et, d’autre part, avec les pratiques enseignantes ? Sous cette optique, cette problématique nous semble constituer une « clé », une manière de s’introduire dans l’analyse des perspectives épistémologiques qui modèlent les approches pédagogiques en classe, ainsi qu’une façon permettant de comprendre le sens que les élèves donnent à leur apprentissage dans différents domaines disciplinaires.